Accéder au contenu principal

Sara Villejegu extériorise plusieurs années d’expériences


Restitution de résidence

Sara Villejegu extériorise plusieurs années d’expériences
Une française d’origine martiniquaise, la trentaine, après quelques semaines de résidence à Le Centre de Godomey a procédé à une restitution, à travers, un échange avec les journalistes culturels le jeudi dernier.

Des lianes de caoutchoutier, des briques, des filets de pêche qui servent à faire la vaisselle, des sculptures de bronze obtenus auprès d’un artiste à Abomey, des feuilles et quelques dessins sont les objets dont Sara De La Villejegu s’est servit pour susciter la curiosité du visiteur. Après des études dans le domaine de l’art en Belgique, elle a travaillé dans une direction artistique et de la publicité pendant plusieurs années. Aux dires de l’artiste, elle dessine beaucoup. "Je travaille les différents matériaux que je trouve dans l’environnement. J’essaie de leur donner une autre vision, de ce qu’ils sont au départ" a-t-elle confié. Parlant de sa démarche de création, elle estime qu’elle n’en a pas une. En réalité, elle crée au gré de son humeur, de son tempérament etc. "Je voudrais que les spectateurs prennent la liberté d’interpréter eux-mêmes. En un mot, une propre liberté d’interprétation" a déclaré Sara Villejegu avant d’ajouter "Je suis désolé que je n’ai pas un message à adresser au public. J’essaie de créer la poésie qui existe déjà et qui va exister après moi. Il y a aucun message."
                                             
                                            Une rencontre culturelle
Sur le plan culturel, l’origine martiniquaise de Sara De La Villejegu lui a fait dire qu’elle a une profonde estime pour certains rois de la cité de Houégbadja. "Les gens ici sont patients. Ils ne sont pas orgueilleux comme en France par exemple" a-t-elle laissé entendre. A la question de savoir, qu’est-ce qu’elle retenait de ses deux (02) mois de séjour au Bénin, elle dit apprécier le calme prospère qui règne dans le pays. Selon lui, le Bénin a une grande histoire épique. "Je maitrise pas l’histoire des rois de la France. Mais je sais qu’au Bénin pendant la période coloniale, il y avait des souverains héroïques" a-t-elle indiqué. À titre illustratif, elle a cité le roi Béhanzin, qui d’ailleurs, lors de sa déportation est resté en Martinique plusieurs années durant avant de séjourner à Blida en Algérie où il a cassé la pipe, en Décembre 1906, des suites d’une courte maladie.
                                    
                                   2 Grands noms fascinent Sara Villejegu
Bevys et Cytwombly sont les deux (02) grands noms dont les œuvres fascinent Sara Villejegu. Pour lui, ce qui l’intéresse le plus sont le sol, les installations et les objets de la récupération. "Le grand travail de la grande liberté m’intéresse de plus que tout", a-t-elle expliqué. Mentionnons pour terminer qu’à la place d’une conférence de presse classique, c’est à un à bâtons rompus entre les journalistes culturels et la plasticienne que les responsables du Centre ont assisté.
Ernest Kinhoun 

                                           Sara de La Villejegu, plasticienne 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"Je n’ai jamais vu autant d’engouement autour d’une visite de première dame"

"Je n’ai jamais vu autant d’engouement autour d’une visite de première dame"
Prophète Lucien KINNINNON, au sujet de la visite de la première dame de la RCA au Bénin
Le Bénin accueille bientôt Son Excellence Tina Marguérite TOUADERA, première dame de la République Centrafricaine. La Mission Evangélique Universelle des Œuvres de Jésus-Christ (MEUOJC) est au cœur des préparatifs. Son Prophète, Lucien KINNINNON, en prélude à l’événement nous a accordé une interview. Au cours de l’entretien, l’homme de Dieu a levé le voile sur les derniers réglages pour un bon séjour de l’épouse du Chef de l’Etat de la République Centrafricaine.
L’Arche de Noé :Prophète, présentez-vous
Prophète Lucien KINNINNON : on m’appelle Prophète Lucien KINNINNON, j’en suis le fondateur, puisque Dieu lui est le créateur. Il a fondé toute chose, dès le commencement. Je suis le fondateur en tant qu’enfant de Dieu du Ministère de Délivrance l’Arche de Noé dont le siège mondial est à Cotonou plus précisément à Coc…

"Venez monter sur le tapis de Ganesh pour voir vos vœux exaucer !"

"Venez monter sur le tapis de Ganesh pour voir vos vœux exaucer !" Interview de Rabbi Tan, visionnaire astrologue Rabbi Tan, est un visionnaire astrologue du Bénin. À travers, cette interview, il a levé le voile sur le rituel du tapis de Ganesh qui se tient le 30 Juillet 2017. Il s’agit d’une cérémonie pour faire exaucer les vœux. Lisez !
Le Challenge : présentez-vous
Maître Rabbi Tan : Onm’appelle Rabbi tan. Je suis visionnaire astrologue.
A la fin de ce mois, vous organisez une grande cérémonie intitulée "Le rituel du tapis de Ganesh". De quoi retourne cette cérémonie ? A la fin du mois de Juillet, plus précisément, le 30 Juillet 2017, nous organisons le rituel du tapis de Ganesh. Il s’agit d’un rituel que beaucoup de Béninois entendent parler, connaissent déjà. C’est un tapis que nous avons ramené de l’Inde depuis 4 ans. Ce tapis, c’est pour faire exaucer ses vœux.
 Où en êtes-vous par rapport aux préparatifs ? Nous sommes en train de communiquer autour de ce tapis. Pa…